Forum  Economique Breton 2023

PATRICE LE LOUREC, PRÉSIDENT DU PÔLE MER BRETAGNE ATLANTIQUE « L'ENJEU DE PRÉSERVATION DE L'OCÉAN ET DE SON EXPLOITATION DURABLE EST VITAL »

Patrice Le Lourec, Président du Pôle Mer Bretagne Atlantique
Pourquoi être présent sur le FEB 2023 ?

En tant que représentant de l’écosystème maritime tourné vers l’innovation avec près de 450 membres qui contribuent au dynamisme de l’économie bleue sur le territoire, nous nous devions encore cette année d’être présent. L’économie bleue est un socle important pour l’économie bretonne fédérant au passage plus de 40 000 emplois directs et 5 500 entreprises. Les membres du Pôle qu’il s’agisse des TPE/PME, des grands groupes ou des laboratoires de recherche, contribuent collectivement à faire de notre région une référence lorsque l’on parle d’économie bleue durable et responsable. A même pas mi-année, c’est déjà plus de 20 projets innovants qui ont été labellisés par le Pôle, notamment autour des moyens capacitaires pour la préservation et l’observation des fonds marins, mais aussi autour des innovations pour la décarbonation du transport maritime. Dans ce contexte, le Forum Economique Breton donne une formidable opportunité pour nos membres d’exposer leurs innovations et d’augmenter leur visibilité.

Pourquoi avez-vous accepté de parrainer la communauté Economie Bleue ? 

L’économie bleue reste l’un des secteurs économiques à fort potentiel de croissance. Elle peut contribuer à résoudre en partie des questions critiques comme celle de la sécurité énergétique, du changement climatique ou encore de la sécurité alimentaire. Dans le même temps, il est indispensable de protéger à long terme la santé de cet écosystème fragile. Pour relever ce défi, il existe un fort besoin d’innovation et en particulier parce que l’économie bleue est très diversifiée : certains domaines sont identifiés de facto comme le nautisme ou la pêche par exemple, mais aujourd’hui nous parlons aussi des biotechnologies bleues, de la cybersécurité maritime, ou encore du couplage Energies Marines Renouvelables avec l’hydrogène. C’est pour témoigner de cette richesse d’innovation et d’entrepreneuriat que le Pôle est heureux de parrainer cette communauté. Auprès d’autres partenaires comme Bretagne Développement Innovation, le FEB représente aussi une formidable opportunité de mise en relation des entreprises et des organisations en phase avec la transition environnementale. 

Qu’attendez-vous de ce partenariat et de cet événement ? 

Ce partenariat doit apporter une mise en lumière de la vitalité d’un monde maritime en pleine mutation sur notre territoire. L’enjeu de préservation de l’océan et de son exploitation durable est donc essentiel si ce n’est vital, et cela ne peut aujourd’hui être adressé qu’avec une meilleure connaissance des espaces, des progrès technologiques et un changement profond de l’ensemble des activités maritimes actuelles. Dans cette équation, l’innovation est une variable importante que le Pôle Mer Bretagne Atlantique a pour ambition d’accompagner. Le FEB propose aux entreprises qui le souhaitent un espace pour cultiver leur image, leur réseau, pour mettre en avant leurs résultats ou leurs idées mais également pour contribuer à la réflexion sur ce que sera demain la Bretagne et son économie bleue. 

De quels thèmes serez-vous porteurs en amont et au cours de cet événement ? 

Le Pôle a récemment renouvelé sa feuille de route stratégique en prenant notamment en compte les conflits géopolitiques grandissants, les changements climatiques de plus en plus perceptibles et les récents épisodes pandémiques à l’échelle mondiale. Ce contexte a eu entre autres pour conséquence de redistribuer les priorités régionales, nationales et européennes vers plus de souveraineté (en matière de santé, d’énergie, d’alimentaire, d’industrie, …), une décarbonation urgente et rapide de nos activités industrielles ainsi que des capacités renforcées pour la maîtrise et la surveillance de nos espaces sous notre juridiction. Dans ce contexte, trois mots clés ressortent particulièrement : décarbonation, souveraineté et lutte contre le changement climatique.