Forum Économique Breton 2022

FLORENT CAPPE – DIRECTEUR GÉNÉRAL TIMAC AGRO FRANCE « NOUS MISONS SUR L’INNOVATION AGRONOMIQUE ET INDUSTRIELLE POUR PROPOSER DES SOLUTIONS EFFICIENTES ET RESPONSABLES »

Pourquoi Timac Agro, expert de la nutrition animale et végétale, est-il partenaire du FEB ?

Les points communs entre TIMAC AGRO et le FEB sont nombreux. Le premier c’est bien évidemment la Bretagne et notre envie commune de valoriser notre territoire, notre économie et nos savoir-faire ! TIMAC AGRO est née en 1959 à Saint-Malo et, alors même qu’aujourd’hui nous sommes présents dans 40 autres pays, nous n’avons jamais cessé d’être fidèle à la région. Nous y sommes en développement permanent car c’est un « centre névralgique » pour nous. Que ce soit pour y construire notre Centre Mondial de R&D, investir dans des unités industrielles de pointe ou y développer les compétences de nos collaborateurs… 
Le 2ème point commun est la thématique choisie, « Construire nos indépendances », qui nous tient particulièrement à cœur. En tant que leader mondial de l’innovation en nutrition des sols, fertilisation et biostimulation, TIMAC AGRO œuvre au quotidien auprès des agriculteurs. Nous misons sur l’innovation agronomique et industrielle pour proposer des solutions efficientes et responsables, donc répondre aux grandes questions de souveraineté alimentaire dont nous parlons tant en ce moment. 

Pourquoi l’innovation, dans votre domaine, est-elle un levier majeur pour la souveraineté alimentaire ?
L’innovation est le moteur de tout ! C’est d’ailleurs la leçon que nous devons tirer de la situation actuelle avec la guerre en Ukraine car ce n’est que par l’innovation que nous saurons répondre aux enjeux de la souveraineté alimentaire mais aussi aux problématiques environnementales, économiques et sociales auxquelles nous sommes confrontés. Chez TIMAC AGRO, nous revendiquons cela depuis 1959. Qu’elle soit industrielle ou scientifique, l’innovation est au cœur de notre modèle. Elle nous a permis d’être précurseur en matière d’agriculture durable et d’être toujours aujourd’hui les leaders en matière de nutrition végétale technologique. Nous continuerons toujours à la défendre : seule l’innovation nous permet de produire plus et mieux, de nourrir les Hommes tout en respectant l’environnement.

En quoi la Bretagne est-elle spécifiquement une terre d’avenir en matière de productivité et de performance économique ? 
Depuis toujours, la Bretagne s’est singularisée par un concentré d’atouts constitué, d’une part, d’un écosystème dynamique d’entreprises de toutes tailles, d’écoles, de centres de recherche et de personnalités politiques engagées, travaillant ensemble à imaginer l’avenir et, d’autre part, de femmes et d’hommes avec une culture hors du commun mêlant ouverture sur le monde, engagement, solidarité et attachement au territoire. La mise en synergie de ces qualités écosystémiques et humaines crée un contexte d’affaires quasiment unique au monde. Le choix de conserver leurs sièges sociaux en Bretagne pour nombre de grands groupes bretons devenus internationaux, à l’image du nôtre, en est la preuve.

Le modèle de Timac Agro privilégie le sur-mesure, par rapport aux besoins spécifiques des agriculteurs : parlez-nous de cette approche particulière ? 
TIMAC AGRO est un acteur unique du monde agricole car il est le seul à avoir développé un modèle atypique entièrement voué à la performance des agriculteurs, en partant sur le constat simple que chaque éleveur, chaque producteur a ses propres problématiques, besoins et attentes, donc que chacun d’entre eux doit prétendre à un accompagnement personnalisé. Toutes nos actions gravitent autour de cette notion de sur-mesure. Premièrement, nous avons un réseau de représentants terrain qui travaillent en forte proximité avec les agriculteurs et les distributeurs. En France, cette force commerciale est composée de plus de 400 personnes qui visitent donc chaque jour plus de 2 000 exploitations. Deuxièmement, nous avons fait le choix d’avoir des usines locales avec les meilleures compétences techniques et les process les plus évolués afin de répondre aux besoins spécifiques de nos différents marchés. Ainsi, nous avons 23 unités industrielles en France, réparties de façon stratégique à proximité de nos clients. Enfin, nous créons et fabriquons des produits qui concilient performance agronomique, c’est-à-dire hauts rendements, et performance environnementale, c’est-à-dire diminution des impacts. Ce sont des produits technologiques, adaptés à chaque culture, à chaque sol et donc à chaque agriculteur.